De nier, de nier, il n’est plus temps… de nier le Denier

22 juin 2018

Le temps des vacances approche. N’oublions pas cependant nos prêtres dont la subsistance dépend de nous. C’est notre contribution financière versée à ce que l’on appelle le « Denier de l’Eglise » qui permet d’attribuer un salaire mensuel à nos prêtres et de payer leurs cotisations maladie et retraites.

45000€ annuels pour 3 prêtres 
==> 1250€ mensuels/prêtre
==> 625€ de salaire mensuel net /prêtre.
Ça, c’est ce que le Diocèse souhaiterait faire !

Dans la pratique :
> En général, sur l’année, nous ne récoltons que les trois quarts de la somme attendue ; et donc nos prêtres touchent moins que prévu (560 €contre 625).
> Actuellement les versements réalisés à mi année par les premiers contributeurs atteignent le quart de la somme attendue (11000€).

Je vous rapelle donc à ce devoir fraternel afin d’augmenter ainsi et le nombre de donateurs et les sommes versées.
Je vous signale que des enveloppes "Denier" avec toutes les informations sont sur les présentoirs des divers lieux de célébration, que le prélèvement mensuel automatique faciliterait la tâche des gestionnaires diocésains et que le site paroissial comme le site diocésain permettent un paiement direct en ligne.

Un grand merci à tous ceux qui, avec grand cœur, participe au Denier de l’Eglise.