La Chapelle de l’Hôpital

11 novembre 2016

Adresse : 

119, Avenue Georges Clémenceau

Horaires d’ouverture :

En dehors de l’été, samedi, 16h00, pour la messe anticipée du dimanche.

Brève présentation :

Ignorée par la plupart des personnes en bonne santé de la ville, elle présente ses fresques rénovées, pleines de sens en un lieu où, plus que nulle part ailleurs, il convient d’affirmer Force de la Foi et Espérance.

Figurent ici :

  • la grande fresque du choeur. Le Christ écrasé par le poids de la croix, raillé par les personnes de droite, et comme imploré par celles de gauche, est en position de comprendre toutes nos détresses, peines et morts.
    « En Lui, par Lui, avec Lui   », ces paroles de la doxologie qui clôture la grande prière eucharistique, coeur de chaque messe, semblent ici nous rappeler que par, en et avec le Christ nos souffrances offertes prennent un sens salvateur, vivificateur.
  • l’arbre de vie décrit dans le livre de la Genèse. C’est le titre voulu par l’auteur. Cet arbre invite à la vie, à développer son feuillage à s’étendre, à croître...
    Mais on peut y voir également la Vigne du Seigneur, figurée avec des rameaux, tellement longs et torsadés qu’ils évoquent les vrilles d’un cep. Les feuilles ressemblent à de petits coeurs.
    Dans la Bible, la Vigne, c’est le peuple que Dieu s’est choisi et qu’Il aime, Israël, appelé avec tendresse, Yeshurun.
    Notre foi en Christ nous établit membre du peuple de Dieu et nous greffe sur cette vigne.
  • le Christ ressuscité, victorieux de la mort. Ses mains portent encore les plaies des clous.
    Cette femme agenouillée à ses pieds, dans une attitude contemplative, c’est Marie-Madeleine, premier témoin de la Résurrection. 
    Elle nous rappelle que nous avons nous aussi à recevoir et transmettre ce message libérateur.

Iconographie :